Archives par mot-clé : famille

Prendre soin et gagner sa vie : normes, pratiques, inégalités

Vous trouvez ici toutes les informations concernant le mid-term 2016 du réseau ARTS

En partenariat avec l’EHESS et le CNAM

Journée d’études du RT48 ARTS de l’AFS

Prendre soin et gagner sa vie : normes, pratiques, inégalités

6 et 7 octobre 2016
à l’EHESS

Comité d’organisation : Pascal Barbier (CESSP-CSE), Myriam Chatot (IRIS), Bernard Fusulier (Université Catholique de Louvain –FNRS), Morgan Kitzmann (GEMASS), Julie Landour (Centre Georg Simmel), Séverine Mayol (GRHAPES), Chantal Nicole-Drancourt (LISE), Alexandra Piesen (CERLIS)

Ces journées s’organisent dans le cadre de la journée annuelle de rencontre du réseau Articulation vie professionnelle /vie familiale et Recomposition des Temps Sociaux (ARTS) de l’AFS. Le réseau ARTS s’atèle à penser les voies de progression possibles vers un rééquilibrage des engagements d’activité tout au long de la vie qui soient plus justes, plus soutenables et non genrés. Au croisement de différents champs sociologiques (travail, genre, famille, action publique, temps sociaux…), les niveaux d’analyse des travaux au sein du réseau sont divers et privilégient soit une « entrée macro-sociologique » (qui interroge les effets des grandes transformations sociales, économiques et culturelles sur l’organisation des temps sociaux et des temps de vie) soit une « entrée institutionnelle » (celle des réponses apportées en termes de politiques publiques nationales, comparatives et/ou internationales), soit une « entrée pratiques sociales » à travers l’observation des acteurs collectifs ou individuels (les entreprises et les milieux professionnels, les individus, leurs parcours et les arrangements intra-familiaux). La journée annuelle du réseau Arts 2016 aura pour thème : Prendre soin et gagner sa vie : normes, pratiques, inégalités.

Appel à article : Comment les familles construisent leur temps ? Comment le temps construit les familles ?

La revue Enfances, familles et générations prépare un numéro spécial consacré à la temporalité des familles.

Résumé : Les transformations rapides des arrangements familiaux contemporains ont été accompagnées de nombreuses recherches en sciences sociales qui interrogent les temporalités en jeu. Les travaux se concentrent globalement sur les deux dimensions synchroniques et diachroniques du temps. En synchronie, sont pensées les synchronisations / désynchronisations des temps familiaux, les articulations des temps sociaux ou encore les réseaux familiaux contemporains. En diachronie, les références aux modèles du cycle de vie, de parcours de vie, ou trajectoires de vie, comme l’usage des temporalités biographiques, sont mobilisées pour comprendre les dynamiques individuelles et familiales dans la durée. Beaucoup moins de travaux partent d’une interrogation propre du temps comme élément constitutif des expériences familiales. C’est à cette proposition qu’est consacré ce numéro d’EFG.

Appel à contribution : EFG

Date-limite d’envoi des manuscrits : 31 mars 2017

Venir au monde – Conditions sociales, structures familiales et prime éducation, Amiens, Pôle Universitaire Cathédrale, 15-16 juin

 Le démarrage de l’Etude Longitudinale Française depuis l’Enfance (ELFE), en 2011, a créé une opportunité nouvelle pour les recherches sur la famille, l’enfance et la socialisation. En complément de nombreuses informations sur la santé de l’enfant, ce vaste projet multidisciplinaire permet en effet de collecter des éléments sur les conditions de vie des familles, les trajectoires sociales et professionnelles des parents, l’évolution des structures familiales, l’organisation de la vie domestique, les pratiques éducatives familiales, la scolarisation et la construction des identités sociales et sexuées des enfants. Dans bien des cas, les chercheurs en sciences sociales impliqués dans le projet ont en outre réalisé des enquêtes complémentaires à la cohorte: exploitation d’autres sources statistiques, observations ethnographiques et entretiens approfondis.

Ce sont les premiers résultats de ces différents travaux qui seront présentés, croisés et mis en discussion à l’occasion de ce colloque.

Continuer la lecture de Venir au monde – Conditions sociales, structures familiales et prime éducation, Amiens, Pôle Universitaire Cathédrale, 15-16 juin

Peut-on faire l’économie du genre ?, Regards croisés sur l’économie n° 15, 2014/2

Plafond de verre, salaires moindres, emploi à temps partiel subi, exploitation domestique… Difficile d’échapper à ce triste constat : les inégalités entre les sexes demeurent, encore et toujours, un fait structurant de nos sociétés modernes. Comment y remédier ?

Loin de tous les stéréotypes, des économistes, sociologues et historiens dissèquent, avec distance et minutie, les mécanismes qui fondent ces inégalités et proposent des pistes ambitieuses pour les combattre. Regards croisés sur l’économie révèle ainsi, dans une synthèse claire et inédite, les tous derniers résultats des sciences sociales pour enfin parvenir à l’égalité entre les sexes.

Quel rôle joue l’école dans la partition sexuée de l’économie ? Comment expliquer les différences de salaires et d’accès aux différents postes entre femmes et hommes ? Comment intégrer le genre dans l’élaboration des politiques publiques ? Comment la mondialisation modifie-t-elle les rapports de sexes ?

C’est à toutes ces questions que ce numéro de Regards croisés sur l’économie répond, dans un langage à la fois rigoureux et pédagogique, afin de repenser le genre et sa place dans la société du XXIe siècle.

Continuer la lecture de Peut-on faire l’économie du genre ?, Regards croisés sur l’économie n° 15, 2014/2

Temps de travail et travail du temps, sous la la direction de Sylvie Monchatre et Bernard Wohel, Publications de la Sorbonne

Nous signalons ici la paurition de l’ouvrage collectif

Temps de travail et travail du temps

Sous la direction de Sylvie Monchatre et Bernard Wohel

2014 l 252 pages

Publications de la Sorbonne

temps de travail

La centralité du travail dans nos existences n’est plus à démontrer mais comment en cerner la portée ? Cet ouvrage propose de l’éclairer à partir des rapports entre le temps et le travail.

Continuer la lecture de Temps de travail et travail du temps, sous la la direction de Sylvie Monchatre et Bernard Wohel, Publications de la Sorbonne