Journée d’étude – Doctorat et vie privée : quelles articulations ? (12.12.2019, Paris)

La neuvième journée d’étude des doctorant.es du Cerlis aura pour thème cette année “Doctorat et vie privée : quelles articulations ?” . Elle se déroulera le jeudi 12 décembre 2019 en salle Claude Simon de la Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris. La journée s’articulera autour de trois thématiques :
– Être le sujet de sa thèse ?
– Vie privée, ruptures et continuités des temporalités de la thèse
– Les doctorant.es en situation de mobilité sociale, “l’enfer c’est les autres” ?

Programme

AAC Doctoriales RT 48 – Approches de l’articulation des Temps Sociaux (31 janvier 2020)

Les Doctoriales du RT48 auront lieu le 28 et 29 mai 2020 à Paris et proposent d’accompagner les travaux de publication de doctorant.e.s et/ou jeunes docteur.e.s qui travaillent sur des objets ayant trait à l’articulation des temps sociaux et aux activités qui les accompagnent à savoir : l’emploi, les activités familiales, les solidarités de proximité, les engagements civiques et politiques, les loisirs … Ces Doctoriales proposent ainsi de donner à voir l’actualité de la recherche autour de cette dimension transversale de la question sociale, qu’elle soit saisie selon des approches propres à la science politique ou à la sociologie.

Le principe de cette journée est de donner la parole à des jeunes chercheur.e.s dans un cadre bienveillant, stimulant et respectueux de la confidentialité des travaux en cours. Des premières versions d’articles ou de chapitres d’ouvrage seront ainsi discutées par des sociologues et politistes s’intéressant à ces problématiques. Les Doctoriales sont ouvertes à tout.e.s doctorant.e.s déjà avancé.e.s dans leur travail, à partir de la deuxième année de thèse et aux jeunes docteur.e.s ayant soutenu leur thèse de doctorat à partir du 1er janvier 2018.

Modalités de participation

Pour participer à cette journée, les personnes intéressées devront faire parvenir pour le 31 janvier 2020 à rt48.afs@gmail.com une note d’intention de l’article qui sera discuté en mai. Il s’agira notamment de préciser dans une proposition de 5000 à 8000 signes : le terrain empirique mobilisé, l’angle de réflexion qui sera mis en discussion, les méthodes utilisées et la place de cet article dans l’économie générale de la thèse.

Sur la base de ces propositions, les personnes sélectionnées devront envoyer la version de l’article à discuter d’ici au 4 mai 2020, date impérative afin que les rapporteur.e.s puissent faire leur travail de relecture. La proposition fera l’objet d’une discussion par deux chercheur.e.s confirmé.e.s, dont l’un est membre du bureau du RT48.

Membres du comité scientifique et d’organisation des Doctoriales du RT 48: 

  • Pascal Barbier, Maître de conférences en sociologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP
  • Myriam Chatot, Doctorante, IRIS
  • Sandrine Dauphin, Directrice de projet à l’INED
  • Bernard Fusulier, Directeur de recherches FNRS – Professeur Université catholique de Louvain (Belgique)
  • Diane Gabrielle-Tremblay, Professeure École des sciences de l’administration Université TÉLUQ (Canada)
  • Julie Landour, Maîtresse de conférences en Sociologie, Université Paris Dauphine, IRISSO
  • Barbara Lucas, Professeure Haute École de Travail Social de Genève (Suisse) 
  • Chantal Nicole-Drancourt, Directrice de recherche au CNRS, LISE
  • Ariane Ollier-Malaterre, Professeure Université Québec à Montréal (Canada)
  • Alexandra Piesen, Docteure en sociologie, CERLIS
  • Sebastián Pizarro Erazo, Doctorant, LISE – Cnam
  • Bertrand Réau, Sociologue, LISE- Cnam
  • Abdia Touahria-Gaillard, Docteure en Sociologie, Observatoire des emplois de la famille, membre associée du LISE
  • Valerya Viera Giraldo, Doctorante, LISE – Cnam

La nouvelle directive « équilibre » sur les congés parentaux, de paternité et d’aidant : une avancée de l’Europe sociale ?

Cet article de Catherine COLLOMBET et Antoine MATH porte sur la nouvelle directive « équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants ». Il revient sur le contexte européen et le cheminement ayant conduit à son adoption et en présente les avancées et les limites, en particulier pour ce qui concerne les principales dispositions : le congé parental, le congé de paternité, le congé d’aidant et le droit des salariés à demander un aménagement.

A lire sur le site de l’IRES

Appel à communication – La fabrique des parents

Colloque de RePPaMa

Condorcet (Paris)

6 et 7 février 2020

L’objectif de cette journée est d’étudier la parentalité sous toutes ses formes, à travers trois questions principales : quelles sont les modalités d’entrée et d’exercice de la parentalité, en fonction des contextes sociaux, économiques, politiques, légaux, historiques, géographiques ou de la trajectoire propre du parent ? Comment évolue la parentalité en fonction de l’âge de l’enfant ? Comment les normes de parentalité (“bonne” ou “mauvaise” manière d’être parent, déclinaison de la parentalité en fonction du sexe du parent) influencent son exercice ? Cet appel est ouvert à toutes les disciplines de sciences humaines : histoire, sociologie, anthropologie, droit, géographie, démographie, etc.

Les propositions de communication (4000 signes maximum espaces compris, titre, résumé de 400 signes maximum et principales références bibliographiques) devront être envoyées le 2 septembre 2019 au plus tard, par courriel à l’adresse : reppama.contact@gmail.com.

Détail de l’appel

Appel à articles – « Les trajectoires de parentalité » (Revue française des affaires sociales)

Vous trouverez à cette adresse  un appel à contribution sur « Les trajectoires de parentalité » pour le numéro d’octobre-décembre 2019 de la Revue française des affaires sociales.

Les articles sont attendus avant le lundi 1er avril 2019.

Le dossier sera coordonné par Guillemette Buisson (DREES), Marie-Clémence Le Pape (université Lumière Lyon 2, centre Max Weber) et Pauline Virot (DREES).

Cet appel à contribution s’adresse aux chercheurs en sociologie, sciences de l’éducation, anthropologie, sciences politiques, démographie, économie, philosophie, histoire.

Deux axes sont proposés :
 – La parentalité aux différents âges de l’enfant
– Les incidents biographiques dans la parentalité

Sont également en ligne une présentation de la revue avec les conseils aux auteurs et les engagements déontologiques à respecter. Un format de 45 000 signes maximum est demandé.