Archives par mot-clé : care

Making Caregiving Compatible with Work, Harvard Business Review

Publié dans Harvard Business Review, octobre 2015, et signé par Nanette Fonda

In her new book, Unfinished Business, Anne-Marie Slaughter calls for a major mindset shift by business leaders and managers. Today, she points out, women are primary breadwinners in 40 percent of households; by 2020 more than one in three Americans will be caring for an elder person; and Millennial men particularly yearn for more connection with and opportunity to care for family members. She implores business decision-makers to recognize that caring for children, elders, and others in need is part of a life portfolio for almost all workers, whether they show it or not. Legislators may enact policies, and individual workers may find coping strategies to integrate work and caring commitments, but the workplace is the nexus of this challenge and the place to create practical solutions.

Continuer la lecture de Making Caregiving Compatible with Work, Harvard Business Review

Pour une reconnaissance du care dans des sociétés de pleine activité, Revue des Sciences Sociales, n° 52, p. 110-17

Auteur(s) : Chantal Nicole-Drancourt, Cnrs (UMR 5262) Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique (Lise), CNAM Paris

Nicole-Drancourt Chantal, « Pour une reconnaissance du care dans des sociétés de pleine activité ? », Revue des Sciences Sociales, 2014 (n° 54), p. 110-117.

Le care est aujourd’hui « en crise », une crise alimentée par deux mouvements : d’une part l’alourdissement régulier des charges liées à la production du bien être et à l’accompagnement des individus ; et d’autre part le rétrécissement de la « disponibilité permanente » des femmes actives. Ces deux mouvements s’alimentent et renforcent une crise qui s’affiche à travers de multiples expressions : des insatisfactions (celles des femmes actives ou inactives sur qui repose l’essentiel de l’exercice du care) ; des critiques (celles de l’opinion publique sur la qualité des soins aux usagers) ; des malaises (ceux des prestataires de care à la recherche d’identités professionnelles et de meilleures conditions de travail) ou des alertes (celles de certains pays devant l’effondrement de leur taux de natalité, devant la pauvreté des mères, isolées ; devant la baisse des taux d’activité des femmes ou devant le délaissement d’enfants dont les mères sont captées par le care marchand ).

Continuer la lecture de Pour une reconnaissance du care dans des sociétés de pleine activité, Revue des Sciences Sociales, n° 52, p. 110-17

Peut-on faire l’économie du genre ?, Regards croisés sur l’économie n° 15, 2014/2

Plafond de verre, salaires moindres, emploi à temps partiel subi, exploitation domestique… Difficile d’échapper à ce triste constat : les inégalités entre les sexes demeurent, encore et toujours, un fait structurant de nos sociétés modernes. Comment y remédier ?

Loin de tous les stéréotypes, des économistes, sociologues et historiens dissèquent, avec distance et minutie, les mécanismes qui fondent ces inégalités et proposent des pistes ambitieuses pour les combattre. Regards croisés sur l’économie révèle ainsi, dans une synthèse claire et inédite, les tous derniers résultats des sciences sociales pour enfin parvenir à l’égalité entre les sexes.

Quel rôle joue l’école dans la partition sexuée de l’économie ? Comment expliquer les différences de salaires et d’accès aux différents postes entre femmes et hommes ? Comment intégrer le genre dans l’élaboration des politiques publiques ? Comment la mondialisation modifie-t-elle les rapports de sexes ?

C’est à toutes ces questions que ce numéro de Regards croisés sur l’économie répond, dans un langage à la fois rigoureux et pédagogique, afin de repenser le genre et sa place dans la société du XXIe siècle.

Continuer la lecture de Peut-on faire l’économie du genre ?, Regards croisés sur l’économie n° 15, 2014/2

Genre et temporalités de la question sociale, Séminaire de recherche à l’EHESS, Paris, novembre 2014-février 2015

Genre et temporalités de la question sociale

 Séminaire  de recherche à l’EHESS, année 2014-2015, semestre 1,  tous les vendredis du mois, de 13h à 15h, salle 1, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

animé par : Marc Bessinchargé de recherche au CNRS, IRIS/EHESS.

 Séances : 7,  14, 21 & 28 novembre 2014, 5,  12 &  19 décembre 2014, 9, 23 & 30 janvier 2015, 6, 13, 20 & 27 février 2015

Ce séminaire poursuit ses investigations sur les temporalités sexuées du care ; il entend ainsi étudier les enjeux politiques des interventions pour autrui (médico-sociales et plus largement tous types d’accompagnement de la personne) et contribuer à une sociologie des présences sociales. Celle-ci consiste en une description et une analyse des prises en charge et des pratiques d’accompagnement et de soins, ces activités professionnelles ou profanes étant observées comme des processus (attention et écoute, élaboration et coordination, émotions et actions concrètes, réception…) et envisagées dans leurs dimensions à la fois morales et pratiques, à partir de leurs enjeux de temporalisation et de sexuation. Envisager en ces termes les relations qui s’établissent entre une ou plusieurs personnes dans le besoin et des professionnel-le-s ou profanes qui tentent d’y répondre, permet de ne pas se limiter à une situation dyadique et de ne pas la restreindre au moment présent. Cette présence s’inscrit dans des dispositifs de la société qu’il faut considérer pour situer les enjeux politiques de la question sociale, afin de ne pas céder à leur délimitation à la sphère privée et individuelle.

Continuer la lecture de Genre et temporalités de la question sociale, Séminaire de recherche à l’EHESS, Paris, novembre 2014-février 2015

Aide aux personnes âgées : un univers féminin ?, journée d’étude du Groupe Vieillissements du Réseau des Jeunes chercheurs Santé et Société

  Aide aux personnes âgées : un univers féminin ?

Appel à communication pour la journée d’études organisée par le Groupe Vieillissements du Réseau des jeunes chercheurs Santé et société


       Responsables :
Veronika Duprat-Kushtanina et Carlotta Monini

26 septembre 2014, 10h-18h
Paris 13ème

Argumentaire :
   La prise en compte du genre paraît incontournable pour comprendre le vieillissement (Arber, Ginn, 1995). La vieillesse dépendante serait un domaine essentiellement féminin. Ceci est le constat quasi omniprésent des recherches consacrées à cette question. Effectivement, les études dans différents pays révèlent une majorité féminine parmi le groupe d’âge avancé et une prépondérance des femmes parmi les aidants. Mais définir le domaine du vieillissement comme un univers exclusivement féminin serait une simplification injustifiée.
La journée que nous proposons aura pour objectif de revenir sur cette question, en interrogeant les normes, les représentations et les pratiques genrées dans les différentes configurations d’aide autour des femmes et des hommes vieillissants, dans le cadre de l’aide familiale, professionnelle ou bénévole.

Continuer la lecture de Aide aux personnes âgées : un univers féminin ?, journée d’étude du Groupe Vieillissements du Réseau des Jeunes chercheurs Santé et Société