Programme

Présentation détaillée du programme ARTS (RT48) aux sessions du Congrès AFS 2017

SESSION 1 lundi 3 juillet 16h30-18h.  Varia
présidence: Sandrine Dauphin

Diane-Gabrielle Tremblay (Téluq, Université du Québec) Les retours en emploi post-retraite:  une  nouvelle désynchronisation des temps sociaux et du parcours de vie ternaire ?
Adèle Baraud (CSU-CRESPPA) Se maintenir dans l’activité grâce à Pôle emploi ? Expériences de femmes sans-emploi d’un quartier populaire de Seine-Saint-Denis.
Irène-Lucile HERTZOG (CERReV, Université de Caen) Articuler assistance médicale à la procréation (AMP) et vie professionnelle : les femmes au coeur de temporalités asynchrones et d’exigences contradictoires

SESSION 2 Mardi 4 juillet 9h30-11h. Résoudre les contradictions 1- l’engagement familial à l’épreuve du trouble des temps de travail présidence:  Bernard Fusulier

Nancy Côté (Université de Laval) Émergence d’un nouveau rapport au travail dans les professions libérales? Le cas des médecins de famille au Québec
Isabel Boni-Le Goff (Centre Maurice Halbwachs) « Il prend pas mal le relais».Les configurations conjugales à l’épreuve des normes de surtravail chez les consultant.e.s en management.
Pascale Berloquin-Chassany , Vincent Cardon (CURAPP, Amiens) Parentalité, emploi flexible et inégalités de genre dans le monde des spectacles

SESSION 3 Mardi 4 juillet 11h30-13h  Résoudre les contradictions 2- L’activité familiale à l’épreuve du trouble dans l’organisation des activités professionnelles
présidence:  Julie Landour

Christelle Gris (Centre européen de sociologie et de science politique-CESSP Paris)  Le travail reproductif des conjointes d’élus : entretenir la cellule familiale malgré la concurrence des temps sociaux
Maxime Lescurieux (INED-EHESS-CMH Paris) Articuler travail reproductif et engagement syndical : Un enjeu négligé par les politiques de mixité ?
Morgan Kitzmann (INED GEMASS) La prise en charge des jeunes enfants par leurs grands-parents favorise-t-elle la participation au marché du travail des parents ? 

SEANCE CONFERENCE : mercredi 5 juillet 9h30-10h30 Temps, intensification du travail et parcours
présidence : Fabienne Berton

Corinne Gaudard  (CNRS-Lise/GIS CREAPT ) Temps, intensification du travail et parcours
discutants : Bernard Fusulier (FNRS, Université de Louvain), Chantal Nicole-Drancourt (CNRS-Lise)

SESSION 4 : jeudi 6 juillet 11h -13h Au delà du modèle de temporalité fordiste : quel ordre de genre ?
présidence:  Chantal Nicole-Drancourt

Blandine Destremau (CNRS-Iris-EHESS) Vieillissement, divisions du travail et bousculement du régime temporel socialiste à Cuba
Tefe Tagne (Université de Douala- Cameroun) La dynamique des temps sociaux dans les marchés alternatifs urbains au Cameroun
Maëlezig Bigi (Lise Cnam CEET) Travailler sans compter ? La mesure du temps de travail comme déterminant de l’égalité de genre et de la santé des cadres. Ce que la Finlande nous dit du cas français.