Publier ou procréer, l’impossible équation des universitaires, baromètre EducPros 2015

La moitié des personnels de l’enseignement supérieur ont des difficultés à conserver un équilibre de vie satisfaisant, selon le baromètre EducPros 2015 du moral des professionnels de l’ESR. Un problème qui touche près des deux tiers des jeunes enseignants-chercheurs. Retour sur un mal systémique mais souvent tabou.

« Publier ou périr », l’adage est connu dans le milieu de la recherche. Il cache une autre réalité : « publier ou procréer », un dilemme qui tourmente la profession tout au long de la carrière. Mais ce questionnement reste souvent personnel. Beaucoup de témoins ont réclamé l’anonymat, pour ne pas se mettre un chef à dos, pour ne pas hypothéquer leurs chances avant un concours, pour ne pas avoir l’air de se plaindre. « Lors d’une de nos retraites scientifiques, un collègue a posé la question, témoigne ainsi un chercheur en informatique. Comment mener une bonne carrière de recherche sans sacrifier sa vie de famille ? C’est compliqué… »

Pour en savoir plus : Baromètre EducPros 2015 du moral des professionnels de l’ESR


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.