Archives par mot-clé : âges

Appel à articles – « Les trajectoires de parentalité » (Revue française des affaires sociales)

Vous trouverez à cette adresse  un appel à contribution sur « Les trajectoires de parentalité » pour le numéro d’octobre-décembre 2019 de la Revue française des affaires sociales.

Les articles sont attendus avant le lundi 1er avril 2019.

Le dossier sera coordonné par Guillemette Buisson (DREES), Marie-Clémence Le Pape (université Lumière Lyon 2, centre Max Weber) et Pauline Virot (DREES).

Cet appel à contribution s’adresse aux chercheurs en sociologie, sciences de l’éducation, anthropologie, sciences politiques, démographie, économie, philosophie, histoire.

Deux axes sont proposés :
 – La parentalité aux différents âges de l’enfant
– Les incidents biographiques dans la parentalité

Sont également en ligne une présentation de la revue avec les conseils aux auteurs et les engagements déontologiques à respecter. Un format de 45 000 signes maximum est demandé.

Chroniques du Travail, “Les Âges au Travail”

La revue Chroniques du Travail, lance un appel à contribution d’article pour son numéro 5 intitulé “Les Âges au Travail”, sous la direction de Arnaud Dupray, Anne-Marie Guillemard et Stéphanie Moullet – à paraître (automne 2015)

Date limite de réception des communications : 10 février 2015
Réponse du Comité de rédaction aux auteurs : 24 mars 2015
Retour des versions définitives : 24 mai 2015
Publication : automne 2015

Argumentaire :

Le monde du travail et de l’emploi est un organisateur puissant des âges et des cycles de vie. La répartition des temps de travail et d’inactivité constitue un enjeu de société majeur. Malgré un allongement de la vie en bonne santé, la période d’activité professionnelle reste encore largement aujourd’hui concentrée sur les « 30-50 ans ». Le taux d’emploi des 55-64 ans n’atteint pas 45 % en France contre 54 % dans l’ensemble des pays de l’OCDE (2012), la France restant loin derrière des pays comme la Suède, le Japon ou l’Allemagne. A l’opposé du cycle de vie, l’augmentation des niveaux d’études des diplômés de l’enseignement supérieur et leur poids au sein de la population juvénile ainsi que la dégradation de leurs conditions d’insertion (avec un taux de chômage de 20 % pour l’ensemble des sortants du système éducatif en 2010, trois ans après la fin des études) conduisent à reporter plus avant encore l’âge d’une intégration stabilisée dans l’emploi.

Continuer la lecture de Chroniques du Travail, “Les Âges au Travail”