Archives par mot-clé : activité féminine

Compte rendu de Ariane Pailhé et Anne Solaz (dir.), Entre famille et travail, des arrangements de couple aux pratiques des employeurs

Auteur(s) : Julie Landour, Centre Georg Simmel – EHESS

Landour, J., 2013, Compte-rendu de Ariane Pailhé et Anne Solaz (dir.), Entre famille et travail, des arrangements de couple aux pratiques des employeurs, Paris, La Découverte, 2009, Travail, genre et sociétés, n°29, pp. 230-233

Depuis une dizaine d’années, la division sexuelle des temps sociaux fait l’objet d’un intérêt renouvelé, notamment suscité par la volonté des institutions internationales, et plus particulièrement européennes, de favoriser la participation des femmes au marché du travail. La France est régulièrement présentée comme un modèle de l’articulation entre travail et famille, mais Ariane Pailhé et Anne Solaz, toutes deux démographes et économistes, rappellent que la conciliation n’est pas un acquis et rencontre même de nouveaux obstacles liés aux transformations de l’organisation du travail et de la famille. Si l’État s’est historiquement saisi de la problématique en mettant en place une série de mesures plus ou moins favorables à l’activité des femmes, de nombreuses études valorisent aujourd’hui le rôle de l’employeur. Ces constats ont été à l’origine de l’enquête « Familles et Employeurs », conduite par une équipe de chercheurs et statisticiens au sein de l’Institut National d’Études Démographiques entre 2004 et 2005, dont les principaux résultats sont présentés dans cet ouvrage.

Continuer la lecture de Compte rendu de Ariane Pailhé et Anne Solaz (dir.), Entre famille et travail, des arrangements de couple aux pratiques des employeurs

Les aides financières à la garde des enfants favorisent-elles l’activité féminine ? L’exemple de la création de la Paje

INSEE Analyses n°18, juillet 2014

Le 18ème numéro de « Insee Analyses » est consacré aux effets des aides financières à la garde des enfants sur l’activité des femmes. Pauline Givord et Claire Marbot s’attachent à l’étude de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) et à sa capacité à favoriser une augmentation du taux d’activité des femmes. Si l’introduction de la PAJE a contribué à une hausse importante des aides à la garde des enfants, ses effets dans les termes d’une augmentation du taux d’activité des femmes dont le plus jeune enfant est âgé de deux ans sont différents selon la taille de la famille.

  Continuer la lecture de Les aides financières à la garde des enfants favorisent-elles l’activité féminine ? L’exemple de la création de la Paje