Développer les modes d’accueil des jeunes enfants pour faciliter l’emploi des parents, Rendez-vous de l’égalité, Paris, 17 septembre 2014

Le Laboratoire de l’égalité organise le mercredi 17 septembre 2014, de 18h30 à 20h30, au Café Monde et Médias à Paris (18 place de la République, 75010), un  Rendez-vous de l’égalité sur le thème

 « Développer les modes d’accueil des jeunes enfants pour faciliter l’emploi des parents »

 La création de places d’accueil pour les jeunes enfants est une mesure essentielle pour permettre aux parents d’articuler au mieux leur activité professionnelle et leur vie privée, plus particulièrement pour les mères qui assument encore majoritairement la garde des enfants en bas-âge ou en dehors des temps scolaires. C’est l’une des recommandations du Pacte pour l’égalité du Laboratoire, signé par plusieurs candidat-es à l’élection présidentielle de 2012.

  Continuer la lecture de Développer les modes d’accueil des jeunes enfants pour faciliter l’emploi des parents, Rendez-vous de l’égalité, Paris, 17 septembre 2014

Les aides financières à la garde des enfants favorisent-elles l’activité féminine ? L’exemple de la création de la Paje

INSEE Analyses n°18, juillet 2014

Le 18ème numéro de « Insee Analyses » est consacré aux effets des aides financières à la garde des enfants sur l’activité des femmes. Pauline Givord et Claire Marbot s’attachent à l’étude de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) et à sa capacité à favoriser une augmentation du taux d’activité des femmes. Si l’introduction de la PAJE a contribué à une hausse importante des aides à la garde des enfants, ses effets dans les termes d’une augmentation du taux d’activité des femmes dont le plus jeune enfant est âgé de deux ans sont différents selon la taille de la famille.

  Continuer la lecture de Les aides financières à la garde des enfants favorisent-elles l’activité féminine ? L’exemple de la création de la Paje

8th European Conference on Gender Equality in Higher Education: two panels on work-life articulation in academia – Vienna, September 3-5, 2014

The European conferences on gender equality in higher education have since 1998 brought regularly together hundreds of gender equality practitioners, researchers and administrators from Europe and beyond. The conferences provide an international forum to discuss and exchange information and experiences and share research results on the changes and challenges related to gender in academia, gender equality promotion and interventions in higher education and research institutions.

This year the conference will take place in Vienna and it will host two panels on the themes of work-life articulation in academia.

Continuer la lecture de 8th European Conference on Gender Equality in Higher Education: two panels on work-life articulation in academia – Vienna, September 3-5, 2014

Les dispositifs d’entreprise en direction des familles

Les dispositifs d’entreprise
en direction des familles

Delphine Brochard – Marie-Thérèse Letablier

CNRS/CES-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Maison des sciences économiques
106-112 bd de l’Hôpital
75013 Paris

www.univ-paris1.fr

avec la collaboration de
Marie-Noëlle Auberger et Angela Greulich

La recherche présentée ici s’est donné pour objectif de recenser les pratiques des entreprises en matière de soutien à la parentalité, au-delà de la prise en compte des normes légales et conventionnelles, et de faire ressortir les pratiques innovantes en la matière. L’objectif est aussi d’explorer comment ces actions ont été pensées, mises en place et développées, et de pointer les tensions auxquelles leur négociation ou leur mise en œuvre donne lieu, entre les acteurs impliqués. En effet, les actions répertoriées n’émanent pas seulement des Directions des ressources humaines et du management, elles relèvent aussi de la négociation entre les partenaires sociaux, et des activités sociales et culturelles des Comités d’entreprise. Il convient donc d’expliquer comment les acteurs syndicaux, en particulier CFDT, s’emparent de cet enjeu, et le font progresser dans leur entreprise. Il s’agit enfin d’évaluer l’apport de ces différents dispositifs et prestations pour les salariés. Hormis les prestations des Comités d’entreprise, les dispositifs de soutien à la parentalité sont le plus souvent liés à la promotion de l’égalité professionnelle. Au-delà de l’apport en termes monétaire ou de bien-être, l’enjeu de ces pratiques d’entreprise est aussi de prendre en compte les contraintes liées aux responsabilités parentales qui, compte tenu de la répartition inégalitaire des rôles, contribuent à construire, et entretenir, les inégalités dans le champ du travail.

 

Continuer la lecture de Les dispositifs d’entreprise en direction des familles

Négocier l’articulation des temps sociaux, journées d’études du GT48 ARTS, 2-3 octobre 2014

Vous trouvrez ici toutes les informations concernant les mid-term 2014 du réséau ARTS

En partenariat avec le Centre Georg Simmel (EHESS), le LISE (CNAM) le GIRSEF & le CIRFASE (U. de Louvain) et la revue Négociations

 

 Journée d’études du GT48 ARTS de l’AFS

Négocier l’articulation des temps sociaux

2 et 3 octobre 2014
à l’EHESS et au Cnam

 

Comité d’organisation : Jean-Yves Boulin, Bernard Fusulier, Marie-Thérèse Letablier, Julie Landour, Chantal Nicole-Drancourt, Bénédicte Zimmermann, avec la collaboration de Asmae Farah et Valéria Insarauto.

Ces journées s’organisent dans le cadre de la journée annuelle de rencontre du réseau Articulation vie professionnelle /vie familiale et Recomposition des Temps Sociaux (ARTS) de l’AFS. Le réseau ARTS s’atèle à penser les voies de progression possibles vers un rééquilibrage des engagements d’activité tout au long de la vie qui soient plus justes, plus soutenables et non genrés. Au croisement de différents champs sociologiques (travail, genre, famille, action publique, temps sociaux…), les niveaux d’analyse des travaux au sein du réseau sont divers et privilégient soit une « entrée macro-sociologique » (qui interroge les effets des grandes transformations sociales, économiques et culturelles sur l’organisation des temps sociaux et des temps de vie) soit une « entrée institutionnelle » (celle des réponses apportées en termes de politiques publiques nationales, comparatives et/ou internationales), soit une « entrée pratiques sociales » à travers l’observation des acteurs collectifs ou individuels (les entreprises et les milieux professionnels, les individus, leurs parcours et les arrangements intra-familiaux). La journée annuelle du réseau Arts 2014 aura pour thème : Négocier l’articulation des temps sociaux.

 

Crédit photographique de l’image à la une : AP Photo/Elise Amendola