Programme

8e Congrès de l’Association française de Sociologie – Aix-en-Provence, 27-30 août 2019

Programme

Mardi 27 août 2019 de 16h30 à 18h30 : Articulation des temps de vie et classes sociales.

  • Hélène Oehmichen, Muriel Mille, Gabrielle Schütz Des avocat.e.s envahi.e.s par leurs client.e.s ? Les avocat.e.s en droit de la famille face à l’articulation entre vie privée et vie professionnelle.
  • Saphia Doumenc « Les dames du nettoyage » : À la recherche du temps chômé.
  • Alexandra Piesen, Marion Charpenel, Sandrine Garcia, Jessica Pothet : « Articuler temps parentaux et situation d’emploi. Vers une saturation de la charge mentale et du travail parental des parents monoparentaux de condition populaire ».
  • Valerya Viera Giraldo Le rôle classant des temporalités de travail : quelles articulations entre vie au travail et vie hors travail ?
  • Sandra Jean-Gilles  La facture intersectionnelle de la production d’un « temps social à l’émancipation » des femmes Madan Sara d’Haïti.

Mercredi 28 août 2019 de 9h à 10h30 : Variations intra-professionnelles de l’articulation des temps de vieP

  • Anouck Manez Des conceptions socialement situées de « l’articulation » des temps sociaux parmi les chômeur.se.s.
  • Diane-Gabrielle Tremblay L’articulation vie personnelle-vie professionnelle chez les CPA (comptables professionnels agréés) : enjeux diversifiés.
  • Marie Carcassone Liberté et contraintes horaires : une temporalité paradoxale. Analyse du  discours d’experts-comptables travaillant.
  • Asmaa Farah L’articulation travail-famille: Perception des femmes cadres au Maroc.

Mercredi 28 août de 11h à 13h : Conditions institutionnelles et organisationnelles de l’articulation des temps de vie

  • Cécile Charlap, Aline Chamahian, Veronika Kushtanina, Vincent Caradec : Le travail d’articulation dans les trajectoires d’aidants.
  • Clémence Piedagnel : « Tu vas au laser-game toi ? » Participer sur ses temps libres aux moments d’entreprise : analyse d’une adhésion socialement située au sein d’une enseigne d’article de sport.
  • Arnaud Dupray : Les effets induits des cadres institutionnels de conciliation : Le « vécu » de cadres hiérarchiques du secteur bancaire en France, en Suède, en Suisse et au Royaume-Uni.
  • Sebastián Pizarro Erazo : Penser l’articulation des temps sociaux sous l’angle de la reproduction : politiques publiques et relations sociales en France.
  • Agnès Rozsa Santa : « Le balance du travail et de la vie privée dans la population Hongroise de Roumanie ».

Jeudi 29 août de 9h à 10h30 : Engagement et articulation des temps de vieS

  • Pauline Proboeuf : L’engagement dans la sphère familiale au prisme de l’épanouissement de  l’enfant : le cas de l’instruction alternative.
  • Zoe Haller : L’articulation des temps sociaux : quelles représentations dans les syndicats enseignants ?
  • Guillaume Petit : Les temps sociaux de la participation: (in)dispositions et (in)disponibilités démocratiques.

Vendredi de 14h à 16h30 : Cas critiques de l’articulation travail/famille (session commune avec le RT33)

  • Lucie Jégat : « Maternités endeuillées, maternités au travail : l’impossible conciliation ? »
  • Marie Mathieu, Irène-Lucile Hertzog : Quand l’articulation doit être invisible…Révéler le pouvoir classant de la “conciliation” du travail productif et du travail procréatif à partir des expériences d’IVG et d’AMP.
  • Nicolas Deffontaines : « Vers un suicide fataliste lié à l’imbrication entre travail et famille? Les agriculteurs, une loupe sociale pour l’étude de ce type oublié ».
  • Alexandra Piesen : « Être un « bon » parent solo : un exercice d’équilibriste au quotidien ? »
  • Abdia Touahria-Gaillard « Ce qu’on attend n’existe pas » : réflexivité parentale et travail émotionnel à l’œuvre dans l’articulation des temps sociaux de parents d’enfants ayant des besoins spécifiques.