Soutenance de thèse – Déléguer la garde d’enfants périscolaire à des agences (20.11.2023, Paris)

Hélène Malarmey soutiendra sa thèse intitulée “Déléguer la garde d’enfants périscolaire à des agences  – Quelles reconfigurations du rapport de domesticité ?” le lundi 20 novembre 2023 à 14h à l’Université Paris Dauphine PSL (Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 75016 Paris).
 
La soutenance sera suivie d’un pot auquel vous êtes chaleureusement convié.es. 
Afin de faciliter son organisation ainsi que d’autoriser l’entrée des personnes externes à l’université, merci de remplir ce formulaire.
 
Composition du jury proposé :
 
Mme Sophie BERNARD Professeur UNIVERSITE PARIS DAUPHINE – PSL (Directrice de thèse) 
Mme Marie CARTIER Professeur des universités Université de Nantes (Rapporteure) 
M. Jérôme PELISSE Professeur des universités Sciences Po Paris (Rapporteur) 
Mme Gabrielle SCHÜTZ Maître de conférences Université Versailles St-Quentin-en-Yvelines (Examinatrice) 
Mme Sylvie MONCHATRE Professeur des universités Université Lyon 2 (Examinatrice) 
M. François-Xavier DEVETTER Professeur des universités Université de Lille (Examinateur)
 
Résumé
 
Depuis une trentaine d’années, sous l’impulsion des directives européennes, les pouvoirs publics contribuent à soutenir le développement des acteurs privés lucratifs sur le marché des services aux particuliers. En réponse au besoin croissant en matière de garde périscolaire pour les parents actifs aux horaires de travail étendus ou décalés, les agences de garde d’enfants à domicile prennent en charge l’externalisation d’une partie du travail domestique et parental. Elles recrutent et salarient les intervenantes chargées de garder les enfants au domicile familial, et les mettent à disposition des parents-clients. Ce faisant, la relation triangulaire produit une nouvelle division du travail et des rôles autour de la garde périscolaire, par rapport à une situation de salarisation en direct. Au croisement de la sociologie économique, du genre, du travail et de l’emploi, la thèse cherche à comprendre la manière dont cette nouvelle organisation du travail domestique contribue à reconfigurer les rapports salariaux et de domesticité. En nous appuyant sur des observations réalisées en agence et des entretiens auprès de parents-clients, d’intervenantes et de responsables d’agences, l’enquête montre que les parents-clients et intervenantes négocient, contournent et détournent le cadre prestataire à leurs fins, recréant de nouvelles configurations de service, tout en réassurant les rapports de domination qui caractérisent les emplois intermédiés et le service domestique.


Citer ce billet
Myriam Chatot (2023, 9 novembre). Soutenance de thèse – Déléguer la garde d’enfants périscolaire à des agences (20.11.2023, Paris). ATS. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d083

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search